Aller au contenu


Ceux Qui Ont Des Ailes


1 reply to this topic

Sondage : pour ceux qui connaissent "ceux qui ont des ailes" (2 membre(s) ont votés)

pour ceux qui connaissent "ceux qui ont des ailes"

  1. j'adore c'est génial (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  2. c'est pas mal.. (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  3. booooooooof (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  4. j'aime pas (voila c'est dis) (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  5. je hais (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

  6. je ne connait pas et sa a l'air bien (1 votes [100.00%])

    Pourcentage des votes : 100.00%

  7. je ne connait pas et sa a l'air nul (0 votes [0.00%])

    Pourcentage des votes : 0.00%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 kitty

    Habitué(e)

  • [Membre Timide]
  • PipPipPip
  • 57 Messages :

Posté 16 juin 2006 - 05:20

voila a vous!!

#2 kitty

    Habitué(e)

  • [Membre Timide]
  • PipPipPip
  • 57 Messages :

Posté 17 juin 2006 - 01:23

A la fin du 22 ème siècle, notre Terre a été dévastée par de nombreuses guerres. La population vit dans la misère tandis que les militaires, à la tête d´un gouvernement dictatorial, s´accaparent les dernières traces de la technologie. Kotobuki tente de fuir son passé de voleuse en parcourant le monde. De ville en ville, elle cherche une place qui l´acceptera et où elle pourra mener une existence plus honnête. Mais sa vie pourrait bien être bouleversée par Raïmon, ancien militaire de haut rang : autrefois à la poursuite de Kotobuki, il semble aujourd´hui avoir de nouveaux objectifs. Auraient-ils un rapport avec ses mystérieuses « ailes » dont tout le monde parle ? Ces « ailes » qui seraient capable de réaliser n´importent quel souhait...

D´emblée, soyons honnêtes, Ceux qui ont des ailes est une oeuvre de jeunesse, et donc pas exempte de défauts. Mais malgré quelques lacunes graphiques et maladresses narratives, cette série est pleine de qualités. Après un premier tome introductif, Natsuki Takaya va prendre le temps de développer son histoire, et dès le second volume les enjeux du manga apparaîtront plus clairement aux yeux des lecteurs. Dès lors, la mangaka va développer tout son potentiel, pour le grand plaisir de tous ses fans.

On retrouve dans cette série beaucoup des qualités de Fruits Basket, à commencer par une ribambelle de personnages aussi attachants que déjantés. Bien entendu, au centre de l´histoire, le couple vedette : Kotobuki, maladroitement timide, et Raïmon, le pervers au gros coeur. Mais de Shôka la voleuse impulsive aux protagonistes les plus mystérieux de cette histoire, Natsuki Takaya n´a rien laissé au hasard. Son scénario, manifestement écrit à l´avance, est prétexte à aborder les grandes thématiques qui lui sont chères : bannissant le manichéisme, axant son oeuvre sur la psychologie de ses personnages, la mangaka frappe juste. Tout comme dans Fruits Basket, la tolérance, le respect de l´autre et le dépassement de soi seront les éléments récurrents de ce manga. Car même les héros apparemment les plus naïfs portent en eux les blessures d´un passé douloureux. Grâce à la technique du flash back qu´elle aime tant, Natsuki Takaya dévoilera peu à peu les drames de nos héros. Sans jamais alourdir son oeuvre, toutefois, car l´humour décalé reste bien une des clés du charme de ce manga attachant.

Bien au-delà, en plaçant son histoire dans un contexte futuriste, la mangaka se permet des détours écologiques et Humanistes (ce qui rejoint finalement la thématique principale de son oeuvre). Entre critique de la guerre et de la xénophobie (offrant du coup un propos bien plus d´actualité qu´il n´y parait au premier abord), Ceux qui ont des ailes nous invite à réfléchir sur l´utilisation des sciences et des technologies. A force d´aller trop loin, ne risquons nous pas de nous faire du mal, de nuire à notre Environnement, et du même coup à nous-mêmes ? L´apparition de certains personnages, aux moments clés de l´histoire, en disent long sur les intentions de Natsuki Takaya. Sans trop dévoiler l´intrigue, disons simplement que ce manga prendra, dans certains de ses temps forts, des allures de Global Garden. Finalement, dans Ceux qui ont des ailes, tout converge dans une unique direction : les « Ailes ». Entités mystérieuses dont le lecteur ignore tout, « objets » de toutes les convoitises, elles cristallisent à elles seules toutes les questions que la mangaka veut nous amener à nous poser.

Tout cela fait que, malgré ses défauts, Ceux qui ont des ailes est une série que nous revendiquons haut et fort. Car grâce à son regard infiniment tendre et humaniste sur la vie, Natsuki Takaya nous touche : c´est bien là l´essentiel. Et en seulement 6 volumes, il serait fort dommage de se priver.

3 Volumes de cette série sont parus actuellement.




Ajouter une réponse